Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 15:09

Je suis perdu sans toi.

Je ne sais pas si tu étais le phare qui me procurait la sécurité necessaire à un avenir serin.

Mais je suis certain que si tu n'étais pas le seul, tu étais un des plus importants.

Je suis surpris de voir combien je te regrette et à quel point tu memanques. Toi qui, en y réfléchissant avec un peu de lucidité, n'étais jamais là pour moi et ne me réconfortais pas, préférant de loin être exaspérée et critiquer mes choix.

Je suis persuadé de t'avoir traité comme ce qui avait le plus d'importance à mes yeux.

Patiente, attention, attentions, délicatesse, pardon.

À part des marques d'affections lointaines, je ne vois rien de similaire chez toi. Je vois les fois où tu fondais en larmes à mon départ. Mais à part ça... à part ça quoi ?

Je ne vois rien qui ne soit pas assimilable à la curiosité. Tu as essayé des choses que j'ai proposé, une fois deux fois, rarement plus. Mais qu'as tu proposé ? Que nous as tu apporté ?

 

Et pourtant, malgré ces manques, je t'ai longuement pleuré, je te regrette et tu m’obsèdes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Texte Libre

Coucou bébou, merci

Recherche

Catégories

Liens